Accueil

5

Le Temps du chagrin

C'est le 13 décembre 1995, à l’âge de 82 ans, que mourut Claude Roy. Loleh et lui avait connu trente-sept ans de bonheur. Sans qu’elle se soit enfermée totalement dans sa peine, on ne la vit plus beaucoup à Paris. Soutenue était-elle toutefois par l’affection indéfectible de Suzanne Flon et des enfants de Gérard Philipe. Ceux-ci n’avaient pas oublié la profonde amitié qui avait lié leurs parents au couple Roy-Bellon, lors des plus belles années du Festival d’Avignon.

Le souvenir de Claude Roy étant toujours vivace, un hommage lui fut rendu à la Maison de la Poésie, du vendredi 20 au dimanche 22 mai 1999. Ce fut Suzanne Flon qui fut chargée d’animer cet hommage en faisant revivre les textes et les poèmes de l’écrivain.

Cachée dans un des derniers rangs du balcon, Loleh, très émue, assista à la soirée du vendredi. Elle devait revenir le dimanche. En dépit de son absence, la séance se déroula comme les deux précédentes. Ce n’est qu’après le départ des derniers invités, qu’on informa Suzanne Flon du décès subit de Loleh. Elle avait succombé, la nuit précédente, à une hémorragie cérébrale.

Haut de page

retour suite
Table des matières