Accueil

Jean Genet
ou
Le Combattant anarchiste et poète

par Geneviève Latour

Un enfant abandonné, petit voyou, voleur, provocateur, simulateur, mais un poète éblouissant, exalté, en quête d’absolu, toujours à la recherche de la perfection fut-elle pour le Mal, tel est apparu Jean Genet dans le monde littéraire d’avant-guerre. Lorsqu’il se lança dans le théâtre, la scène se présentait à lui comme « un lieu voisin de la mort où toutes les libertés étaient possibles ».

Héritier à la fois de François Villon, Charles Baudelaire et d’Antonin Artaud, 1 comme eux, il ne chercha pas le scandale, mais, comme pour eux, ce fut son génie qui parut scandaleux aux regards des « Autres ».

1 Antonin Artaud ( 1894 – 1948 ) inventeur du Théâtre de la Cruauté

1. Une enfance malchanceuse

2. Un auteur dramatique perfectionniste et séditieux

3. Les grands scandales dramatiques

4. Le pourfendeur de l’ordre établi

5. Quelques pièces

6. Œuvres dramatiques

7. Extrait du Balcon

sommaire des auteurs suite