Accueil

ALBERT HUSSON
ou
Le charme discret du talent

par Jean-Jacques Bricaire

Un provincial d’une grande sagesse et d’une grande discrétion. Ayant connu avec sa première pièce un succès planétaire, il ne se prendra pas pour un génie. Loin de se monter la tête, il restera à Lyon sa ville d’origine et conservera son emploi de secrétaire général du Théâtre des Célestins, se consacrant surtout aux adaptations.

1. Un bijoutier qui s’ennuie

2. Les succès

3. Le prix du triomphe

4. Insuccès et adaptations

5. Quelques pièces

6. Œuvres Dramatiques et adaptations

7. Extrait de La Cuisine des anges

sommaire des auteurs suite