Accueil

ROGER VITRAC
ou
L'Annonciateur du théâtre de l’absurde

par Geneviève Latour

Ce géant blond d’ 1mètre 90, tendre, timide et d’allure nonchalante, est sans conteste l’un des plus importants dramaturges de l’entre-deux guerres. Il est le seul auteur surréaliste pour lequel l’expression dramatique fut essentielle. Son théâtre, réunissant à la fois le saugrenu et le quotidien, apporta à la scène une originalité provocatrice. Oublié puis redécouvert, il fut un maître pour les auteurs d’avant-garde des années 1950, il leur ouvrit le chemin du bizarre, de l’insolite et de la dérision. Le répertoire de Roger Vitrac ne cessa alors d’être recherché par les animateurs de jeunes compagnies. Ils font leur la phrase de Michel de Ré affichant à nouveau Victor ou les Enfants au pouvoir, en 1946 : « Nous avons choisi de reprendre cette pièce parce qu’elle a pour nous une valeur de manifeste. C’est là, véritablement, du théâtre révolutionnaire, comme malheureusement on n’en représente plus aujourd’hui, pas plus qu’on en écrit ».

1Un douloureux climat familial

2Les débuts d’un auteur surréaliste

3Le Théâtre Alfred-Jarry

4L’ anarchie en scène

5. Un théâtre intime et percutant

6Analyses et critique de quelques pièces

7Œuvres dramatiques

8Extrait du Sabre de mon père

sommaire des auteurs suite